tristesse

Alexandre Chardin
Magnard Jeunesse
nouriman

tristesse

Messagepar nouriman » 28 Mai 2018, 07:15

je trouve qu'au début du roman Le goût sucré de la peur, il y plein de rebondissement ; puis 'à la fin c'ést très triste . J'ai beaucoup aimé l'histoire. J'hésite avec le roman Le 14ème poisson rouge, car dans ce livre il y a tout dedans: de la tristesse, de la joie, des moments difficiles


Dernière remontée par Anonymous le 28 Mai 2018, 07:15.

Revenir vers « Le goût sucré de la peur »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités