bon livre mais trop long

Elizabeth Laird
Flammarion
CDI saintgreg
Messages : 53
Inscription : 08 Déc 2017, 11:07

bon livre mais trop long

Messagepar CDI saintgreg » 22 Mars 2018, 10:59

J’ai bien aimé ce livre, il est assez réaliste et j’ai surtout bien aimé le passage où Solomon découvre l’histoire de son grand père, avec son compagnon d’armes pendant la guerre, car pour lui tout à coup son grand père, qu’il pensait être un homme banal est devenu son héros. Néanmoins le récit était un peu répétitif et assez ennuyeux, quand on nous décrit le voyage vers Addis-Abeba. J’aurais plus accroché le roman s’il était plus bref. :)

CECombes33
Messages : 140
Inscription : 29 Nov 2016, 13:45

Re: bon livre mais trop long

Messagepar CECombes33 » 07 Juin 2018, 18:53

Je ne suis pas d'accord avec toi. Je pense que ce roman n'est pas trop long bien au contraire.
Certains passages auraient d’ailleurs pu être plus approfondis et détaillés. Par exemple le passage où Solomon apprend l'histoire de son grand-père. Ce passage est important et aurai mérité plus de précisions. Car Solomon apprend que son grand-père n'est pas ce qu'il paraissait être en réalité. On aurait pu apprendre à le connaître davantage car c'est un personnage mystérieux.
Mais je peux comprendre que tu aies pu trouver ce roman un peu ennuyeux car il y a certains détails inutiles comme le nom des vaches de la ferme ou les descriptions parfois trop longues. :)

Norah Le Gouic 4°2 Collège Emile Combes

CECombes33
Messages : 140
Inscription : 29 Nov 2016, 13:45

Re: bon livre mais trop long

Messagepar CECombes33 » 08 Juin 2018, 07:11

Je ne suis pas non plus d'accord avec toi, je trouve, de mon côté, que le roman est trop court et peut être pas assez détaillé par rapport à tout ce qui se passe dans le récit
Alors qu'on se dit , en lisant le résumé, qu'il ne va pas se passer grand chose et que l'on va sans doute s'ennuyer, ce n'est, en fait, pas du tout le cas. C'est même l'inverse.
Quand on apprend à la fin du roman que Solomon est champion olympique, je trouve que ne pas en avoir plus parlé est une erreur de la part de l'auteure.
Solomon a couru toute sa vie dans l'espoir de devenir champion olympique, et quand il le devient, on informe juste le lecteur sans dévoiler plus de détails ?
Je trouve ça dommage.
C'est d'ailleurs la seule chose que je repproche au roman.

Thomas R, Collège Emile Combes 8-).


Revenir vers « Le garçon qui courait plus vite que ses rêves »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité